CPER : un nouveau coup porté aux Régions et à leurs populations !

L’annonce d’un fort recul de l’investissement de l’Etat dans le nouveau Contrat de Plan Etat Région est un nouveau coup porté aux Régions et à leurs populations.

Alors que le Contrat de Projet Etat Région a déjà pris 1 an de retard et pourrait créer un creux significatif dans l’investissement sur le territoire régional, ce nouveau désengagement risque de réduire encore les capacités d’investissement dans un contexte qui reste fortement marqué par la crise.

Ce désengagement vient s’ajouter à la nouvelle baisse annoncée de 11 milliards d’euros des dotations aux collectivités pour la période 2015-2017.

Alors qu’elles représentent près de 70% de l’investissement public, qu’elles mettent en œuvre des politiques publiques utiles à nos concitoyen-ne-s, utiles au développement et à l’attractivité des territoires, utiles au maintien et au développement de l’emploi, le gouvernement amplifie sa politique d’austérité à leur égard au nom d’une dette de l’Etat qui ne cesse pourtant de progresser.

Force est de constater qu’il y a, pour le moins, incohérence entre la volonté affichée de renforcer l’action conduite par les Régions et la baisse globale et conséquente des dotations d’Etat. La réforme territoriale, pour laquelle nous appelons à un référendum, n’apporte pas de réponse quant à l’autonomie financière des Régions, pas plus qu’elle ne traite de la question d’une réforme fiscale de justice.

Cette politique libérale est injuste et inefficace.

Parce que les collectivités locales assument une part déterminante de la solidarité nationale via les services publics qu’elles développent sur tout le territoire, parce qu’elles sont des atouts irremplaçables de lutte contre la crise et pour l’emploi grâce à leurs politiques publiques, parce que leur proximité avec les citoyen-ne-s en font des atouts de développement de la citoyenneté, il y a urgence à changer de cap pour leur donner les moyens de leur action !

Dans ce contexte, les élu-e-s régionaux communistes appellent tous les élu-e-s de gauche à se mobiliser pour mettre en échec la politique dévastatrice du couple exécutif et à construire ensemble l’alternative à gauche.

  • Contrats de projets Etat-région 2014