Les élu-e-s communistes de Nantes Métropole tiennent à faire savoir leur accueil positif de l’annonce faite par Emmanuel Macron concernant la création de 10 RER métropolitains.Il faut maintenant aller plus loin, c’est au Président de la République de préciser les montants budgétaires en termes d’infrastructures, de matériels et de recrutements de personnels,  qui seront investis pour le développement de ce moyen de transport ferroviaire indispensable aux déplacements et aux mobilités des populations de la grande région nantaise, au développement du service public des transports, au développement économique durable par la diminution des émissions de CO2.

La création de ce RER métropolitain doit être l’objet d’une grande concertation entre l’Etat, la métropole, la région, les communes concernées et les organisations syndicales. Elle doit aussi concilier facilités de déplacements, développement économique du territoire, tarifs accessibles et respect de l’environnement.

Aussi et pour ce faire, nous nous opposerons à toute mise en concurrence entre la SNCF, exploitant historique du réseau ferroviaire, et des opérateurs privés. Ce projet peut être une chance pour un meilleur maillage territorial en transports multimodaux (bus, train, tramway, tram-train), pour une étoile ferroviaire performante, pour construire la région nantaise de demain où les distances entre les lieux de vie et les lieux de travail, d’études ou d’activités autres seraient plus courtes. Les élus communistes seront force de propositions pour aller dans ces sens.

Les entreprises du CAC 40, les grands groupes doivent être placées face à leurs responsabilités. Alors que leurs bénéfices n’ont jamais été aussi importants et que les dividendes versés aux actionnaires ont explosés sur le dernier trimestre, il est inacceptable qu’une majorité de travailleurs doivent compter sur la prime d’activité, les chèques énergies et les différentes allocations financées par de l’argent public pour boucler leurs fins de mois.

De l’argent il y en a, il doit aller au travail et non au capital !

Nous sommes d'ores et déjà aux côtés des salariés de Total Energie pour exiger de véritables négociations salariales et refuser les réquisitions.

Soyons nombreuses et nombreux dans toutes les manifestations et rassemblements organisées mardi 18 octobre pour l'augmentation des salaires et l'atteinte portée au droit de grève !

Les différents rendez-vous :

  • NANTES - 15h, devant la Préfecture 
  • SAINT NAZAIRE - 12h, au Terre-Plein de Penhoët et devant la Cité Scolaire

Retrouvez ici l'ensemble des interventions des élus communistes et républicains lors du conseil de Nantes Métropole.
 

La sécurité est un droit crucial à défendre chaque jour pas à pas avec vision et détermination. Nous le savons : le crime et la délinquance touchent notamment les salariés et les classes populaires qui font notre ville. Cela, nous ne pouvons l'accepter, leur tranquillité doit être assurée.

Avec Emmanuel Macron c’est consommer moins pour payer plus !

Nos communes doivent plus que jamais être protégées de la hausse faramineuse des coûts de l’énergie. Au-delà des effets de la guerre en Ukraine, nous payons avec cette crise de l’énergie des années de dérégulation du secteur et de sous-investissement.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 30 juin 2022 sur la création d'hébergement d'urgence en habitat modulaire à Petit Port.

Intervention d'Eric COUVEZ au conseil métropolitain du 30 juin 2022 sur le régime indemnitaire de agents.

Intervention d'Aymeric SEASSAU au conseil métropolitain du 30 juin 2022 sur la Cité des Imaginaires, futur musée Jules Verne dans le bâtiment CAP 44.

Intervention de Pascale ROBERT au conseil métropolitain du 29 juin 2022 sur le développement des Nouvelles Lignes de Transport, le programme et l'enveloppe financière pour la réalisation des lignes de transports 6, 7 et 8 .

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 29 juin 2022 sur le schéma de Promotion des Achats Responsables (SPAR).

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 29 juin 2022 sur l'avis de Nantes Métropole sur sur la stratégie foncière métropolitain.

Les élu-e-s communistes de Nantes Métropole expriment leur soutien à la mobilisation engagée par des organisations syndicales, des associations d’usagers des transports ainsi que par des associations de défense de l’environnement concernant la fermeture, par la SNCF et l’Etat, de toutes les lignes ferroviaires existantes à Nantes-Etat. 

Alors que La Poste avait prévu la fermeture de son bureau de la Contrie, le groupe a finalement décidé, dans une récente communication, que ce n’était pas « à l’ordre du jour ». 

Cette victoire est à mettre au crédit de la mobilisation active des habitants, usagers, associations, salariés, organisations et communistes du quartier.

C'est avec tristesse et émotion que nous apprenons le décès de M. le Maire de Rezé, Hervé Neau. Les élus communistes de la Métropole saluent l'Homme de gauche, sincère, respectueux et dévoué. Engagé depuis toujours auprès de ses concitoyens, la Métropole, avec cette disparition, vit aujourd'hui un choc terrible.

Nous accompagnons la famille, les proches, les habitants, personnels et élus de la commune de Rezé de nos plus affectueuses pensées en ce terrible moment et présentons à chacun nos plus sincères condoléances. 

Intervention de Robin SALECROIX sur le vote du budget 2022 au conseil de Nantes Métropole du 04 février 2022.

Pages

Souscrire à Nantes Métropole RSS