Depuis le vendredi 14 mai, la liste du « Printemps des Pays de la Loire », rassemblant 11 forces de gauche et écologistes pour les élections régionales des 20 et 27 juin est désormais officielle. Conduite par Guillaume GAROT, elle allie renouvellement, expérience et valorise celles et ceux qui s’engagent pour les autres.  Engagé.es autour d’un projet sans ambiguïté en matière de services publics, développement industriel, transition écologique, nos trois candidat.es ont la parole :  

Intervention de Dolorès Lobo en conseil métropolitain du 9 avril 2021 sur le bilan de la concertation sur le réaménagement de la place de la Petite Hollande.

 

Intervention de Nathalie Blin lors du conseil de Nantes Métropole sur le développement de nouvelles lignes de tramway et transformation du pont Anne de Bretagne.

Intervention d'Eric Couvez sur la mise en œuvre de la gratuité du réseau de transport en commun le week-end dans la métropole nantaise.

Chaque jour les discours de tous bords nous invitent à protéger la planète, à réduire nos émissions de C02 et la place de la voiture individuelle en ville et c’est une bonne chose !

Mais quand l’État est maître d’ouvrage d’un grand chantier comme celui du futur CHU, sur l’île de Nantes, force est de constater que les grands principes sont vite oubliés !

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en Loire-Atlantique, le 4 février dernier, pour défendre l’emploi, la hausse des salaires et la protection sociale. Le monde des arts vivants et de la culture était lui aussi au rendez-vous.

Intervention [node:author:name] sur le débat d'orientations budgétaires 2021 au conseil de Nantes Métropole du 12 février 2021

Intervention de [node:author:name] sur le lancement du pacte de citoyenneté métropolitaine au conseil de Nantes Métropolitain du 12 février 2021

Intervention d'[node:author:name] su l'approbation du nouveau réseau vélo métropolitain et définition de ses principes d’aménagement.

Au 1er janvier, les abonnés des transports publics nantais ont vu les tarifs des abonnements fondre. Une bonne nouvelle en ce début d’année qui, pour beaucoup, s’annonce difficile. Depuis mars 2020, les mesures imposées par l’épidémie de COVID-19 impactent le quotidien de l’ensemble des habitants de la métropole nantaise. La crise sanitaire se double d’un choc conjoncturel dont les conséquences se mesurent tant sur un plan économique que social.

Intervention de [node:author:name] au conseil métropolitain du [node:created:moyen_sans_heure] sur le lancement d’une consultation pour la fourniture d’électricité .

Intervention de [node:author:name] au conseil métropolitain du [node:created:moyen_sans_heure] sur la délibération concernant le personnel métropolitain.

Intervention de [node:author:name] au conseil métropolitain du [node:created:moyen_sans_heure] sur le retrait de Nantes Métropole de l’Agence Foncière de Loire-Atlantique.

Intervention de [node:author:name] au conseil métropolitain du [node:created:moyen_sans_heure] sur le vœu du conseil métropolitain relatif à l’impact de la crise sanitaire sur les finances de la métropole.

Intervention de [node:author:name] au conseil métropolitain du [node:created:moyen_sans_heure] sur les mesures économiques d’urgence liées au 2ème confinement.

Pages

Souscrire à Nantes Métropole RSS