Dans le cadre du grand débat organisé par Nantes métropole sur la transition énergétique, les élus communistes de Nantes Métropole ont déposé un cahier d’acteur issu de débats avec des militants, des élus, des syndicalistes directement impliqué par les enjeux énergétiques.

Avec cette délibération soumise à notre approbation, nous touchons à une question de société essentielle qu’est celle de la solidarité.

Ce projet des 5 Ponts, situé au cœur de l’Ile de Nantes, qui comprend la construction d’un équipement « guichet unique », mutualisant de nombreux services aux personnes sans domicile, dans un ensemble immobilier comprenant des logements sociaux, un pôle d’accueil d’urgence, une halte de nuit, un centre d’hébergement d’urgence, un restaurant ouvert sur le quartier et une ferme urbaine sur les toitures,  vise à mieux répondre aux enjeux de l’urgence sociale.

Pour autant, notre responsabilité collective va au-delà de cet accompagnement qui ne résout pas les questions de fond posées à notre société….tel est le sens de l’intervention prononcée par Jean-Jacques MOREAU, au nom du groupe communiste lors du conseil municipale de Nantes le 31 mars 2017.

Sujet symbolique s’il en est, cette délibération qui engage la ville de Nantes pour coopération avec la ville palestinienne d’Abu Dis, en partenariat avec la ville de Rezé, marque une étape importante. C’est ainsi que Nathalie BLIN a introduit son propos lors du conseil municipale de Nantes du 31 mars 2017.

A travers des partenariats de coopération, c’est une véritable solidarité qui s’exprime et constitue un point d’appui pour la construction d’une paix juste et durable à deux États. Dans un moment ou les conditions de vie des Palestiniennes et Palestiniens s’aggravent, ou la colonisation s’amplifie au mépris du droit international, cette coopération vient comme un appel à poursuivre.

C’est le rôle, la responsabilité d’une grande ville qui fait vivre la solidarité quotidiennement, qui porte les valeurs de démocratie et progrès de saisir des possibilités de coopérations décentralisées... C’est un début…

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil de Nantes Métropole du 24 mars 2017 sur la mise en place d'un Schéma de Promotion des Achats Responsables.
 

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil de Nantes Métropole du 24 mars 2017 sur la délégation de la compétence d'attribution des aides à la pierre de l'Etat en faveur du logement social et du logement privé et sa programmation 2017.

 

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 24 mars 2017 sur  la mise en place d’un service de transport fluvial par barge sur la Loire aval.

Jeudi dernier, les sénateurs Centristes et Républicains ont rejeté le texte de loi instaurant le droit à l’eau potable pour tous. Cette loi avait pourtant été adoptée en juin dernier sur proposition conjointe de députés Communistes, Socialistes, écologistes mais aussi du centre et de la droite. Elle instaure la mise en place de points publics d’accès à l’eau potable et un chèque eau pour les titulaires de la CMU et du RSA.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 10 février 2017 sur le projet d'établissement du musée d'Arts de Nantes.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 10 février 2017 sur le développement et sécurisation du réseau de transport collectif structurant de Nantes Métropole.

Intervention de Aymeric SEASSAU au conseil métropolitain du 10 février 2017 sur le schéma régional de développement économique d’innovation et d'internationalisation.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 10 février 2017 sur le mandat d'étude sur l'arbre au héron et son fond de dotation.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 10 février 2017 sur vote du budget 2017 de Nantes Métropole.

Aymeric SEASSAU secrétaire départemental du PCF 44 était l'invité de la matinale de France Bleau Loire Océan, il revient sur l'affaire Fillion et le rassemblement nécessaire à gauche pour la présidentielle.

Avec ce budget 2017, à mi-mandat, nous sommes pleinement dans l'exécution du projet municipal soumis aux Nantaises et Nantais en 2014. Les dépenses d'investissement programmées cette année atteignent 93 millions d'euros (dépenses d’équipement comprises), permettant un volume global d'environ 400 millions d'euros sur la durée du mandat. C’est ainsi qu’Aymeric SEASSAU, Président du groupe des élu-e-s Communistes et Républicains, a engagé sont propos au sujet du budget 2017 de Nantes.

Pour Nathalie BLIN, le plan partenarial de gestion de la demande de logement social et d'information des demandeurs, constitue sans nul doute une avancée dont il convient de se féliciter. L'ensemble des acteurs ainsi que les demandeurs ont tout à gagner de la mise en cohérence de l'information. Il existe un véritable enjeu démocratique à renforcer la transparence de la gestion des demandes de logement social. Aussi importante soit-elle, la gestion de la demande ne répond pas, pour autant, à la pénurie de logements sociaux, en effet, on constate qu'il en manque aujourd'hui 11 000. 

Pages

S'abonner à Elus communistes de Nantes Métropole RSS