• Aymeric Seassau avec les SEITA
  •  les SEITA a Paris

Après l’annonce officielle de la Seita au mois d’avril aux représentants des salariés de son projet de fermer son usine de Nantes la mobilisation n’a jamais cessé. Cette usine a produit 12,2 milliards de cigarettes l'an passé, pour une capacité de 20 milliards. Dans le détail le groupe Imperial Tobacco, propriétaire de la Seita, a décidé de fermer l'usine de Nantes, entraînant la suppression de 315 postes, mais aussi celle de Nottingham, au Royaume-Uni (600 postes).

Voeu proposé par Jean-Noël LEBOSSE au conseil municipale de la Ville de la Chapelle-sur-Erdre du 11 septembre 2014 sur l'opposition au projet de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement.

Les communistes nantais et leurs élu-e-s condamnent l’expulsion des personnes squattant rue des Stocks sans qu’aucune solution alternative d’hébergement ne leur soit proposée.

Une nouvelle fois, les droits de ces personnes sont ainsi bafoués, obligés d’occuper illégalement des lieux pour trouver un toit. Ainsi, de squat en squat, d’expulsion en expulsion, la situation de ces réfugiés, demandeurs d’asile, fuyant la guerre ou la pauvreté n’est pas digne d’un pays comme la France, pays des Droits de l’Homme.

Intervention de Aymeric SEASSAU au conseil communautaire du 27 juin 2014 sur l'organisation d'un débat citoyen sur la Loire et la centralité métropolitaine.

 

Intervention de Sandrine DUPORT au conseil communautaire du 27 juin 2014 sur expérience d'achat d'électricité pour les points de livraisons en tarifs bleus sur l'espace public du territoire de Nantes Métropole.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil communautaire du 27 juin 2014 sur Campus Nantes : Schéma de développement enseignement supérieur et recherche métropolitain.

Les forces de l’ordre ont ce matin évacué violement une centaine de personnes d’un immeuble rue Crucy appartenant à l’Etat qu’elles occupaient depuis 2012. Un manifestant voulant s’interposer a été blessé.

Des femmes, des hommes, des enfants, pour beaucoup sans papiers et demandeurs d’asile jetés à la rue sans solution de relogement, c’est indigne, c’est insupportable.

Les communistes de Nantes et leurs élu(e)s veulent exprimer avec force leur indignation et toute leur solidarité aux personnes expulsées.

Intervention de Groupe PC au conseil communautaire du 25 avril 2014 sur le périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains des vallées de l'Erdre, du Gesvres, et du Cens.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil communautaire du 25 avril 2014 sur l’attribution des aides de l’Etat en faveur du logement social.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil communautaire du 25 avril 2014 sur le réseau de transports collectifs urbains et l'évolution des tarifs à la rentrée de septembre 2014 et des tarifs au 1er juillet 2014.

Intervention de Groupe PC au conseil communautaire du 16 avril 2014 pour l'élection du président de Nantes Métropole.

Intervention de Groupe PC au conseil municipale de Rezé du 05 avril 2014 pour l'installation de celui-ci.

 

 Intervention d' Aymeric SEASSAU pour l'installation du conseil municipale de la Ville de Nantes du 04 avril 2014. Et le portrait de France 3 Pays de Loire de Robin Salecroix jeune élu communiste.

  • Nantes les Anti-aeroport

Les élus communistes de Nantes Métropole sont indignés par le comportement des extrémistes de la manifestation anti-aéroport du 22 février à Nantes. Nous respectons celles et ceux qui ont manifesté pacifiquement même si nous ne partageons pas leur opinion. Mais il est intolérable que les biens publics des Nantais soient pris pour cible et ainsi dégradés. Maintenant cela suffit !

 

  • A.Bocquet au premier ministre

En novembre dernier, le député communiste Alain Bocquet, invité par la section de Basse-Loire du Parti Communiste Français, rencontrait les syndicalistes de l’usine Arcelor Mittal Basse-Indre.

A la suite de cette rencontre, il y a quelques semaines le député communiste écrivait au premier ministre afin que celui-ci et son gouvernement pèsent « en faveur du maintien du fonctionnement de laminoir de Basse-Indre ».

Pages

Souscrire à Nantes Métropole RSS