Les sections de Couëron, Indre, Nantes, Orvault et Saint-Herblain du Parti Communiste Français adressent une lettre ouverte à la présidente de Nantes métropole, Johanna Rolland, dans le but est d'attirer son attention sur les enjeux de d'emploi dans l'ouest et le nord-ouest de l'agglomération nantaise.

L’administration des Finances Publiques compte 37 implantations dans le département de Loire-Atlantique dont 15 en zone rurale. Une de ses missions essentielles est la réception du public (payer, demander un délai de paiement, un échéancier, déposer un contentieux, un gracieux…). Or cette mission va être mise à mal par la décision de la direction locale de réduire drastiquement les plages d’accueil du public.

La loi du 15 avril 2013, dite « loi Brottes » offre la possibilité aux collectivités compétentes en matière d’eau et d’assainissement, de participer pour une période de cinq ans à une expérimentation en vue « de favoriser l’accès à l’eau et de mettre en œuvre une tarification sociale de l’eau ».

Cette expérimentation permet de déroger, à titre expérimental à certaines dispositions législatives ou réglementaires. Il s’agit de définir, de mettre en œuvre et d’évaluer des solutions adaptées au contexte local.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 10 avril 2015 sur l'évolution de l'offre des lignes régulières à la rentrée de septembre 2015 et des tarifs à compter du 1er Juillet 2015.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 10 avril 2015 sur la mise en place du Conseil métropolitain des acteurs économiques.

Intervention de Sandrine DUPORT au conseil métropolitain du 10 avril 2015 sur l'adhésion à la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil municipale de Nantes du 03 avril 2015 sur le renouvellement du conseil Nantais pour l’accessibilité Universelle.

Malgré une participation en hausse sur 2011, le premier tour des élections départementales reste marqué par  une abstention massive : En Loire-Atlantique, un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. La défiance s'ancre plus que jamais.

Retrouvez les résultats de premier tour des élections départementales 2015 en Loire-Atlantique pour les candidatures soutenues par le Parti Communiste Français.

Sur l'ensemble des cantons du département où nous étions présents nos candidats réalisent un score de 6,41% avec 23932 voix.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur la refonte du dispositif de la tarification solidaire sur le réseau de transports collectifs de Nantes Métropole.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur la fourniture et acheminement d’électricité et services associés.

Intervention de Sandrine DUPORT au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur le contrat métropolitain avec la région Pays de la Loire pour la période 2015-2020.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur le budget primitif 2015 de Nantes Métropole.

Dans un contexte où notre société traverse une grave crise de légitimité de l’action publique, les élu(e)s communistes partagent la volonté municipale de faire évoluer le dialogue citoyen dans la ville de Nantes. Participer à la vie de la cité exige pour les citoyens de disposer de temps pour s’impliquer, exercice difficile pour nombre de salariés. Nombre d’exemples existent dans les collectivités locales de la prise en compte d’outils de démocratie dite « semi directe » : universités populaires, référendums d’initiative populaire, budgets participatifs… Des dispositifs qui redonnent du sens, en permettant à  chaque citoyen, quelle que soit sa condition sociale, son origine d’être acteur de son destin.

A Nantes, 100 à 150 migrants arrivent chaque année sur le territoire de la ville. Cette réalité soulève bien des questionnements interpellant l’ensemble des acteurs locaux : quelle politique d’accompagnement de ces migrations, quel hébergement, quelles démarches d’insertion sociale, professionnelle, quels droits ? Les élu(e)s communistes actent de façon positive le fait que la ville s’engage à mettre en mouvement l’ensemble des acteurs locaux autour d’une table ronde afin de dégager des solutions. Mais il faut bien reconnaître que l’Etat a une responsabilité essentielle. Celui-ci ne nous donne pas les moyens d’accueillir dans des conditions dignes ces populations. Comme nous en faisons l’expérience ici, à Nantes, avec le manque cruel de logements pour les migrants. Sans justice sociale, sans solidarité, il n’y aura pas de réponse à la hauteur des enjeux soulevés par cette question de l’intégration.

Pages

S'abonner à Elus communistes de Nantes Métropole RSS